FERDINAND

Qui est-il ?

Ferdinand est un homme ouvert, jovial, hospitalier, amical (souvent jupitérien, le prénom faisant 12 comme le cycle de Jupiter, ou appartenant au signe des Gémeaux), en général enthousiaste, voire exubérant, ce qui ne manque pas de le rendre sympathique. Il est brillant et en impose par sa forte personnalité, son intelligence fine et vive, ses facultés d’élocution, et sa rapidité de compréhension et d’action. Quelque peu opportuniste, Ferdinand a l’art de charmer et de séduire, et se révèle très adaptable. Brillant en société, il apprécie d’être le centre d’attraction et a souvent tendance à l’exagération, soit pour amuser, soit pour impressionner son auditoire, monopolisant ainsi l’attention sur sa chère personne. Sensible à la flatterie, il est quelque peu narcissique et aime donner l’exemple. Cela peut se traduire par un raffinement vestimentaire ou par une belle assurance, due en partie à la confiance qu’il a en lui-même et à la chance qui intervient souvent en sa faveur. Enfant, Ferdinand est attachant, hyperactif: il s’intéresse à tout et n’a de cesse qu’il n’attise sa curiosité au point d’être épuisant pour ses parents qu’il questionne sans cesse. Mais il est gratifiant pour l’œil car c’est souvent un bon élève. Néanmoins, il ne faut pas cultiver son narcissisme, sans quoi il pourrait avoir tendance à se prendre un peu trop au sérieux. De plus, il faut développer chez lui la tolérance et le sens du travail, sa tendance étant, le plus fréquemment, de rechercher la facilité.

Qu’aime-t-il ?

Ferdinand aime plaire, séduire, charmer et échanger avec ses semblables. Les plaisirs de ce monde sont loin de lui être indifférents. Il est sensible aux belles choses, au confort, au nid douillet, et se montre fortement marqué par sa famille. En matière de cœur, il est terriblement exigeant, recherchant la perfection et risquant ainsi de ne jamais trouver vraiment la partenaire idéale. Aussi se montrera-t-il critique et pointilleux, la nervosité, voire la maniaquerie y étant sans doute pour quelque chose. Enfin, ce n’est pas toujours un sentimental, mais plutôt un sensuel, épicurien, ou un jouisseur.

Que fait-il ?

Homme de contacts, Ferdinand sera attiré par les professions en rapport avec le commerce, la communication, l’expression orale ou écrite…, en liaison avec la création et le domaine artistique, ou ayant trait à l’immobilier ou à l’hôtellerie.

Gallery